Traitement des ordures ménagères résiduelles

Concernant les ordures ménagères des collectivités adhérentes, le SYTTOM 19 a traité 73 794 tonnes d’ordures ménagères résiduelles en 2012 pour 77 662 en 2011.

Les efforts en termes de prévention dans les collectivités adhérentes et le développement de la collecte sélective offrent leurs premiers résultats, puisque l’on enregistre une baisse d’environ 5,2% des ordures ménagères résiduelles à traiter pour le compte des collectivités de collecte adhérentes au SYTTOM 19. La production d’ordures ménagères résiduelles est de 278,55 Kg/habitant/an en moyenne sur le territoire.

Les ordures ménagères résiduelles qui sont collectées par les collectivités ayant la compétence « collecte », doivent être détruites pour éviter tout risque de contamination de l’environnement. Ce sont les déchets présentés à la collecte par les administrés qui ne peuvent être pris en charge par une filière de recyclage.

La mise en œuvre d’actions en terme de collecte sélective visant à développer les services à disposition des administrés (collecte sélective au porte à porte, déchèterie, communication de proximité…) et les actions de prévention pour inciter à limiter la production de déchets (compostage individuel, achat éco responsable…) vont permettre de réduire la fraction d’ordures ménagères résiduelles que le SYTTOM 19 aura à traiter dans les années à venir.

L’engagement environnemental de chaque habitant du territoire dans sa gestion personnelle des déchets est fondamental pour atteindre les objectifs de diminution que les élus du SYTTOM 19 et des collectivités de collecte souhaitent atteindre.

Si la quantité d’ordures ménagères prise en charge est appelée à diminuer, la fraction qu’il reste à traiter doit l’être dans les meilleures conditions environnementales et économiques. Soucieux de ne pas laisser aux générations futures les déchets que nous produisons aujourd’hui et favorables à une politique de valorisation maximale des déchets, les élus du SYTTOM 19 ont fait le choix de la valorisation énergétique pour le traitement de cette fraction de déchets.

Les deux centres de valorisation énergétique gérés par le SYTTOM 19 à Saint-Pantaléon-de-Larche et à Rosiers-d’Egletons traitent aujourd’hui 98 363 tonnes de déchets dont 92 256 tonnes d’ordures ménagères résiduelles. Parallèlement, ces usines produisent une quantité d’énergie importante contribuant ainsi à préserver nos ressources naturelles. L’usine de Rosiers-d’Egletons produit 14 229 MWh électriques soit environ l’électricité nécessaire à une commune de 7 000 habitants (1 270 tonnes équivalent pétrole). L’usine de Saint-Pantaléon-de-Larche produit environ 31 555 MWh de vapeur vendus à l’entreprise BLEDINA, aux serres municipales, utilisés dans le process de traitement de l’usine, et pour le chauffage des locaux du SYTTOM 19 (2 816 tonnes équivalent pétrole).